S'épanouir au quotidien

Être plus heureux grâce à la diète médiatique

Être plus heureux grâce à la diète médiatique 1

L’usage des médias au quotidien

Vous êtes-vous déjà questionnés sur l’impact des médias sur votre quotidien ? Votre bonne humeur peut facilement être affectée par les mauvaises nouvelles que l’on ingère dans les journaux et sur les réseaux sociaux.

Nous sommes tous amenés à se tenir informé, et cela tout au long de la journée.

Concrètement, cela peut prendre plusieurs formes :

  • Dès le réveil, boom, vous dégainez les réseaux sociaux avec votre smartphone.
  • Durant votre petit déjeuner/déjeuner/dîner, vous allumez les informations à la télévision.
  • Dans les transports pour vous rendre au boulot, hop on allume la radio.
  • Dès que vous avez 5 minutes de temps libre, hop on scrolle sur Facebook.
  • C’est reparti avant de se coucher, on vérifie une dernière fois les réseaux.

Rebelote le lendemain et tous les jours de la semaine !

Vous absorbez tout un tas d’informations négatives. Même pas le temps de vous remettre de votre nuit que vous êtes déjà tendus. Bien sûr, vous ne vous en rendez pas forcément compte. 

Le fait de se tenir informé de ce qu’il se passe dans le monde est une excellente chose, je dirais même que c’est important si l’on ne veut pas vivre dans sa bulle. Socialement, c’est important aussi.

Or, vous le savez bien, il n’y a pas que des nouvelles réjouissantes dans les médias et sur les réseaux sociaux.

Je dirais même que ce qui marche le mieux, ce qui fait le plus de buzz, ce sont les nouvelles négatives, les catastrophes, ou autres faits divers. 

Ce sont donc celles que l’on voit le plus. 

Regardez la proportion de nouvelles positives comparées à la vague de faits négatifs que l’on entend dans les médias. Incroyable non ?

Oui, il se passe des catastrophes dans le monde. Oui, il faut être au courant de ce qu’il se passe dans le monde ou même juste dans notre pays. 

Non, on n’est pas obligé de se gaver à longueur de journées de ces informations-là. Choisissez vos sources d’informations.

Être plus heureux grâce à la diète médiatique 2

Comprendre les médias

Savez-vous comment les médias vivent ? Dans la majorité des cas, c’est grâce à la diffusion des publicités entre les programmes. Télévisions, radios, réseaux sociaux, etc. 

Si l’on suit ce modèle, plus il y a de personnes qui regardent les programmes, plus ces entreprises gagnent. Rien de mal à cela, beaucoup d’entreprises fonctionnent sur ce modèle économique.

Cependant, ce qui rend la situation néfaste pour votre psychologie, c’est que l’on va vous proposer uniquement du contenu qui suscite l’intérêt du plus grand nombre, qui fait beaucoup réagir. 

Pas forcément le contenu qui va venir nourrir votre cerveau avec de bonnes choses épanouissantes. Oui, tout ce qui touche au bonheur, au développement personnel et à tout ce qui est bon pour la planète, cela fait moins couler d’encre.

A votre avis, entre un reportage sur le dernier fait divers et un autre sur une bonne nouvelle écologique ou une avancée scientifique majeure, lequel des deux va faire le plus d’audience ?

Vous l’aurez compris, il s’agit du reportage sur la catastrophe. Pourquoi les chaînes d’informations battent des records d’audience lorsqu’il y a des attentats ? 

Une fois que l’on a compris cela, on peut commencer à prendre du recul sur les médias traditionnels. Tout ce que l’on vous propose n’est pas dans votre intérêt, mais bel et bien pour susciter des réactions primaires. Celles-ci ont pour but de vous faire revenir à nouveau visionner ces médias. 

Les médias sont obligés de passer ces nouvelles-là s’ils veulent survivre économiquement, ils ne sont pas forcément mal intentionnés pour autant. C’est leur business plan qui les contraint à faire cela.

Être plus heureux grâce à la diète médiatique 3

Choisir ses sources d’informations

Partant de là, on peut comprendre que l’on ne pourra quasiment jamais trouver de vraies nouvelles réjouissantes dans les médias.

Les choses positives sont juste passées sous silence dans les sources d’informations traditionnelles. Vous comprenez maintenant pourquoi.

Pourtant, la vie n’est pas faite que de mauvaises nouvelles, loin de là ! D’ailleurs, pour votre épanouissement personnel, il est important de s’abreuver aussi de nouvelles positives.

Alors, comment faire pour ne pas se laisser polluer par tout ça ?

Je vais vous faire part de mon expérience sur ce sujet. 

Cela fait maintenant 1 an que je pratique ce que l’on appelle la « diète médiatique ». 

Qu’est-ce que c’est ?

En bref, fini les médias traditionnels. J’entend par là, plus de journaux télévisés sur les grandes chaînes, fini les flash-infos déprimants à la radio. 

Au lieu de lancer le JT qui va vous annoncer le dernier fait divers, ou que le pays est en crise ou le dernier scandale politique, vous pouvez choisir de regarder autre chose. Je choisi personnellement de regarder des vidéos/programmes beaucoup plus positifs. C’est un choix, que l’on peut tous faire. 

De même pour toutes les informations négatives sur les réseaux sociaux. Qui vous oblige à liker les pages des médias ? Oui, vous serez tenus au courant en temps réels des derniers faits divers. 

Est-ce une bonne chose ? On sait à quel point on regarde nos smartphones dans une journée, alors il est hors de question d’être systématiquement abreuvé de notifications négatives.

On ne s’en rend pas forcément compte, mais mêmes les plus petits messages que l’on lit ont un impact sur notre perception.

Si vous nourrissez votre cerveau uniquement avec des informations pessimistes, vous deviendrez pessimistes par la force des choses, sans même vous en rendre compte.

Ce phénomène fonctionne aussi dans le sens inverse. Si vous regardez des informations positives à longueur de journées, vous en sortirez beaucoup plus positif sur le long terme. 

Être plus heureux grâce à la diète médiatique 4

Faites le test !

Rien de sorcier là-dedans ! Vous pouvez faire le test.

Essayez de ne pas regarder les médias pendant une petite semaine, le temps que cela fasse effet. Observez ensuite la manière dont votre corps réagit. Normalement, vous vous sentirez davantage détendu et bien plus optimiste.

Pour en apprendre davantage sur ce sujet, lisez l’article
«
L’optimisme, qualité indispensable au travail ? »

Attention, ce n’est pas un désintérêt pour ce qui se passe autour de soi, loin de là. C’est juste une manière de se protéger de l’influence négative que peuvent avoir les médias sur notre quotidien.

Cela n’est pas incompatible avec le fait d’être tenu informé des événements réellement importants.

Alors, comment se tenir informé, sans être influencé négativement par les médias ?

  • Vous observerez facilement que votre entourage fera le travail à votre place. Si vous êtes actif, que vous vous rendez tous les jours au travail, ou que vous sortez voir vos amis/proches, vous serez tenus au courant des nouvelles importantes. Les gens en parlent à longueur de temps.
  • Aussi, il existe de nombreux médias, souvent plus petits, qui traitent l’information sous un angle différent. Un même fait peut-être travaillé de nombreuses manières. Dans ce cas, les faits importants dans la société sont expliqués, sans pour autant forcer le trait sur le négatif.
  • Ensuite, vous pouvez choisir de lire ou de regarder du contenu sur une thématique qui vous stimule tout particulièrement. Ces activités vont vous détendre et vous mettre dans un état d’esprit bien plus positif que si vous regardiez les informations.
  • En ce qui concerne les réseaux sociaux, vous pouvez aisément « dé-liker » les pages qui renvoient que des nouvelles néfastes. Vous pourrez alors « liker » des pages qui diffusent des nouvelles bien plus positives. 
  • Finalement, pourquoi ne pas tout simplement éteindre votre télévision au lieu de la laisser en tâche de fond chez vous ? 😉

Vous voyez, finalement, c’est simple de désintoxiquer un peu son quotidien ; alors pourquoi ne pas tenter l’expérience ?

Pour aller plus loin sur ce point, lisez l’article
« Comment et pourquoi sortir de sa zone de confort ? »


Merci d’avoir lu cet article et à très bientôt sur Trace Ta Carrière ! 😊

Pour vous aider à définir concrètement ce que vous voulez faire de votre vie professionnelle, à l’aide d’exercices, je vous invite à recevoir gratuitement le guide que je vous propose sur ce site : « Faire le point sur sa vie professionnelle et personnelle (4 exercices) ».

Il vous suffit de remplir votre prénom et votre adresse email pour recevoir ce cadeau (sur la droite de la page si vous êtes sur ordinateur ou en bas de la page si vous êtes sur tablette/smartphone).

Articles similaires

Laisser un commentaire