Faire le point

Transformer un loisir en compétences professionnelles

Transformer un loisir en compétences professionnelles 1

Faire le lien entre vos loisirs et votre objectif

Vous pensez peut-être que l’activité que vous exercez, juste pour le loisir, durant votre temps libre, est totalement déconnectée de votre carrière professionnelle ?

Et si je vous disais que, peu importe l’activité que vous pratiquez, vous pouvez faire en sorte que cela devienne un atout dans votre recherche d’emploi ou dans l’atteinte de votre objectif professionnel.

Voyez votre loisir comme un moyen de vous différencier. Ok, mais comment ?

Certains loisirs n’ont en apparence rien à voir avec le métier que vous exercez. En surface seulement. Creusons un peu et voyons comment on peut transformer un loisir en compétences professionnelles.

Regardez, par exemple, quelqu’un qui pratique un art/sport depuis des années peut penser que c’est inutile de le faire figurer sur le CV. Quelle erreur !

Pour aller plus loin sur ce point, lisez l’article
« Comment adapter son CV aux offres d’emploi ? »

Pratiquer une activité demande des qualités bien spécifiques. Plus vous pratiquez, plus vous développez ces forces. C’est important de les mettre en avant.

  • Il peut s’agir de connaissances. Toutes vos lectures, les informations que vous avez engrangées font de vous un expert en quelque sorte. De plus, vous avez acquis une manière de penser spécifique à votre loisir. Vous êtes capables d’adopter un point de vue différent, indispensable dans votre loisir.
  • Il peut s’agir de savoir-faire. Vous avez acquis des techniques et des méthodes poussées. Ce n’est pas les méthodes en elles-mêmes qui importent ici, mais plutôt votre capacité à intégrer des processus compliqués. Surtout si votre activité est technique, cela témoigne de votre rigueur.
  • Il peut s’agir de savoir-être. Par exemple, quelqu’un qui va pratiquer un instrument de musique est une excellente chose. Cela témoigne de votre capacité à être créatif et de votre ténacité (apprendre un tel domaine prend beaucoup de temps).

Vous l’aurez compris, pour faire de votre loisir une force pour votre recherche d’emploi, regardez au second plan. Ne vous arrêtez pas à la surface.

Transformer un loisir en compétences professionnelles 2

Tirer profit des clichés 

Dans l’imaginaire collectif, chaque activité à son lot de préjugés. Souvent erronés, parfois vrais, peu importe. C’est comme ça. Soyez malin, vous allez en tirer profit.

« Je pratique telle activité, donc cela veut dire que j’ai telle qualité. » 

Qui sait, peut-être que la personne chargée du recrutement connaît les valeurs et les qualités requises pour pratiquer cette activité. Dans ce cas, c’est une vraie chance. Pourquoi ?

Regardez, à diplômes et expériences professionnelles égales, à votre avis, qu’est-ce qui va permettre de différencier deux candidats ?

Les loisirs font parfois la différence dans ces cas-là.

  • Si vous pratiquez un art, faites-le figurer.
  • Si vous pratiquez un sport, idem, mettez-le.
  • Si vous avez un hobby, quel qu’il soit, comme le cinéma, la lecture, ou la photographie par exemple ; même démarche.

Tout est bon à prendre ici. Que du bonus. 

C’est aussi une merveilleuse manière de vous humaniser. On pratique tous des activités durant notre temps libre. En mettant en avant les votre, la personne chargée du recrutement pourra se projeter, vous imaginer dans votre quotidien.

Ce facteur est très rassurant pour l’entreprise. C’est humain, il faut prendre en compte cet aspect-là. Gardez bien en tête que, même si les recruteurs font des efforts pour objectiver au maximum leur choix, à l’aide de grille d’évaluation, le choix final reste bel et bien subjectif. 

L’objectivité permet de faire un premier tri. La subjectivité permet de choisir le candidat le plus en adéquation humainement avec le poste. 

Si pendant le recrutement, la personne en face de vous « ne vous sent pas », vous avez beau avoir tous les diplômes et compétences requises, vous n’allez pas être pris.

A l’inverse, si vous donnez un très bon ressenti « humain » à la personne en face de vous, vous avez toutes vos chances, même si vous n’avez pas la totalité des prérequis pour le poste.

Pourquoi cela fonctionne-t-il ainsi ?

Transformer un loisir en compétences professionnelles 3

S’humaniser grâce à vos loisirs

Les compétences et les connaissances s’acquièrent avec le temps. Une bonne formation en interne et hop c’est dans la poche.

Cependant, quelqu’un de désagréable, va rester désagréable. Pour la productivité et la bonne santé de l’entreprise, les recruteurs ne vont pas vouloir choisir des candidats qui ne les inspirent pas du tout.

C’est pour cela qu’il faut que vous humanisiez au maximum votre recherche d’emploi. Sur votre CV, on doit pouvoir avoir une vue d’ensemble de vos expériences professionnelles, de vos connaissances (diplômes) et aussi de qui vous êtes dans la vie de tous les jours.

Vos loisirs permettent aisément de travailler ce point.

Pour en apprendre davantage sur ce sujet, lisez l’article
« Valoriser une expérience professionnelle en 5 étapes »

Je tiens toutefois à souligner un point important. Vos activités de loisirs doivent bien entendu être mentionnées, valorisées, mais elles doivent venir uniquement en complément, comme un bonus : la cerise sur le gâteau.

Parlez d’abord de vos expériences professionnelles, de vos diplômes, de vos motivations, et ensuite vous pouvez aborder subtilement vos loisirs.

Finalement, comment faire ?

Pour transformer un de vos loisir en compétences professionnelles, vous pouvez adopter la démarche suivante.

  1. Trouver un loisir qui a un lien avec votre milieu professionnel visé (connaissances, savoir-faire ou bien savoir-être, peu importe)
  2. Apprendre, s’entraîner, se former
  3. Pratiquer suffisamment pour devenir à l’aise
  4. Créer quelque chose de concret, qui peut être montré aux recruteurs, ou à défaut faites figurer explicitement les compétences que cela vous a apporté.
  5. Mettre en avant les compétences liées à ce loisir sur le CV et la lettre de motivation (point de différentiation vis-à-vis des autres candidats).

Merci d’avoir lu cet article et à très bientôt sur Trace Ta Carrière ! 😊

Pour vous aider à définir concrètement ce que vous voulez faire de votre vie professionnelle, à l’aide d’exercices, je vous invite à recevoir gratuitement le guide que je vous propose sur ce site : « Faire le point sur sa vie professionnelle et personnelle (4 exercices) ».

Il vous suffit de remplir votre prénom et votre adresse email pour recevoir ce cadeau (sur la droite de la page si vous êtes sur ordinateur ou en bas de la page si vous êtes sur tablette/smartphone).

Articles similaires

Laisser un commentaire