Faire le point

Dois-je décider à l’avance ce que je veux faire pour le reste de ma vie ?

Dois-je décider à l’avance ce que je veux faire pour le reste de ma vie ? 1

Des choix durant toute la scolarité

Les choix académiques doivent se faire très vite. Dès la fin du collège, on a le choix entre les voies « générales » ou les filières « professionnalisantes ». Dois-je décider à l’avance ce que je veux faire ?

Si l’on prend le second choix, s’insérer dans une voie « technique » très jeune, par envie ou par dépit, c’est à double tranchant. Vous pourrez rentrer dans la vie active bien plus tôt que la majorité des personnes. 

De plus, si votre voie vous plaît sur le long terme, vous aurez bien plus d’expériences que les autres dans ce domaine, avec votre jeune âge. C’est un vrai avantage pour vos futurs recrutements.

Cependant, c’est là que ça coince souvent, si cette voie professionnelle ne vous plait plus au bout de 2 ou 3 ans de formation, vous pouvez avoir du mal à retourner dans des voies plus « classiques ». 

La voie « généraliste » porte bien son nom. Elle est faite pour découvrir tout un tas de domaine, mais sans vraiment s’investir dedans. Ainsi, on peut rebondir à tout moment. 

C’est un avantage si vous ne savez pas encore ce que vous désirez faire de votre vie professionnelle. Ce n’est pas motivant si vous aimez seulement une discipline, sur les 10 que vous allez apprendre.

Ce choix entre « généraliste » et « technique » s’intensifie à la fin du lycée / centre de formation.

Décider à l’avance ce que je veux faire : Des choix de carrière prématurés

On nous incite largement à décider du restant de notre vie, alors que bien souvent, il est bien trop tôt pour savoir ce qui va être bon pour soi sur le long terme.

Comment voulez-vous savoir à l’âge de 15 ans, à l’aube de votre vie, ce que vous aimerez faire lorsque vous aurez 40 ans ? C’est impossible.

Cela tient du bon sens. C’est en vivant, en expérimentant qu’on apprend à se connaître. Au plus jeune âge, on manque d’expérience. C’est logique. Les choix de carrière changent au fil du temps, principalement pour cette raison.

Même si entre le collège et le lycée, vous avez gagné en maturité, c’est certain, vous n’avez pas encore suffisamment « vécu » et « découvert ce qui vous plait vraiment » pour pouvoir vous diriger dans VOTRE bonne voie professionnelle.

Ainsi, on observe TRÈS RÉGULIÈREMENT des personnes qui se remettent en question, au moment même où ils obtiennent leur diplôme.

Comme s’ils s’étaient laissé guider toute leur jeunesse. L’obtention d’un diplôme, rime souvent avec « saut dans le grand bain ». Petit électrochoc pour certain, dur passage à la réalité pour d’autres, c’est souvent un moment de transition, quoi qu’en en dise.

Pour aller encore plus loin, cette remise en question professionnelle n’arrive pas seulement après (ou pendant) les études. Cela peut arriver à tout moment de la vie, à tout âge, et pour tout un tas de raisons. 

Pour aller plus loin sur ce point, lisez l’article
« Comment vivre une vie sans regret ? »

On évolue avec le temps, c’est indéniable. Nos centres d’intérêt aussi. Nos motivations, ce qui attise notre « petite flamme » change de la même manière.

Dois-je décider à l’avance ce que je veux faire pour le reste de ma vie ? 2

Décider à l’avance ce que je veux faire : Lorsque quelqu’un d’autre décide pour soi

Faites-vous parti de ces personnes qui, sous l’insistance de leurs parents/proches, se sont orientés (ou plutôt ont été orientés) vers des études sécurisantes mais dénuées d’intérêt ?

L’argument de la recherche de stabilité/confort pour le futur se comprend entièrement. D’ailleurs, cela part d’un bon sentiment.

Ces personnes veulent notre bien. Alors, ils se disent que suivre une carrière « sécurisante », avec un salaire convenable, est la meilleure des choses pour nous.

C’est parfois le cas, si nos envies concordent avec la voie professionnelle.

Par contre, si vous lisez ces lignes, vous savez bien que la réalité est bien plus complexe. 😊 

« Je fais médecine, parce que mes parents trouvent ça bien. »

Oui, ils pensent que c’est ce qui est socialement bien, et sécurisant pour leur enfant. Or, est-ce réellement ce que tu souhaites faire ? Dans le fond, n’est-ce pas uniquement pour faire plaisir à tes proches que tu fais cela ? 

Quand tu auras ton diplôme en poche, c’est bien toi qui te lèveras tous les matins pour aller travailler. Les journées de travail, c’est toi qui vas les faire, pas tes parents. Alors, mieux vaut que ce que tu fais te plaise un tant soit peu.

C’est souvent compliqué d’aller à l’encontre de ce que conseille nos proches, aussi bienveillant soit-il. Pourtant, c’est une étape indispensable si vous voulez être épanoui dans votre vie présent et future.

S’ils sont si bienveillants que cela, ils comprendront votre envie de faire « autre chose », aussi saugrenue soit cette idée de carrière.

Tant que vous êtes épanoui(e), c’est le principal. Beaucoup d’argent ou juste ce qu’il faut pour vivre, c’est bien l’épanouissement qui prime finalement.  

Dois-je décider à l’avance ce que je veux faire pour le reste de ma vie ? 3

Décider à l’avance ce que je veux faire : Un choix de carrière pour le présent

Récapitulons. Si les ambitions professionnelles évoluent avec le temps, pourquoi devrions-nous choisir une voie professionnelle, à l’adolescence, pour s’y cantonner toute notre vie ?

Prenez la chose autrement. Et si, au lieu de penser de cette manière, vous vous disiez que, tout au long de votre vie, vous aurez à faire plusieurs choix de carrière ?

Pour en apprendre davantage sur ce sujet, lisez l’article
« Votre avenir n’est pas écrit d’avance »

A chaque étape de votre vie, vous aurez des opportunités et des contraintes à prendre en compte. Celles-ci guideront vos choix de carrière et personnels.

Chaque chose en son temps. L’important est de suivre ce que vous avez envie de faire dans l’instant. Vivre l’instant présent en soi. Suivez votre intuition, vous ne serez absolument pas déçu(e).

Alors, dédramatisons. Ce n’est pas grave de ne pas savoir ce que vous voulez faire plus tard…

Au contraire, positivons. C’est le moment d’explorer de nouvelles voies, que vous n’auriez pas connu si vous vous étiez engagé dans une unique voie professionnelle.

Aussi, regardez autour de vous : beaucoup de gens sont concernés par ces questionnements. On est tous dans le même bateau. 😊

J’espère que cet article vous aura aidé si vous devez « décider à l’avance ce que je veux faire ». J’évoque ces questions dans un autre article publié sur le site Pose Ta Dem’. Pour en savoir davantage, lisez l’article « Comment faire le bon choix de carrière pour s’épanouir au travail ? »


Merci d’avoir lu cet article et à très bientôt sur Trace Ta Carrière ! 😊

Pour vous aider à définir concrètement ce que vous voulez faire de votre vie professionnelle, à l’aide d’exercices, je vous invite à recevoir gratuitement le guide que je vous propose sur ce site : « Faire le point sur sa vie professionnelle et personnelle (4 exercices) ».

Il vous suffit de remplir votre prénom et votre adresse email pour recevoir ce cadeau (sur la droite de la page si vous êtes sur ordinateur ou en bas de la page si vous êtes sur tablette/smartphone).

Articles similaires

Laisser un commentaire