S'épanouir au quotidien

« Y’en a qui bossent ! » : Bien vivre le télétravail en période de confinement

« Y’en a qui bossent ! » : Bien vivre le télétravail en période de confinement 1

« Restez chez vous »

Confinement oblige, vous devez rester à la maison. Comme beaucoup, votre travail peut être fait à distance. Votre employeur opte donc pour le télétravail. Au vue des circonstances, c’est le plus pratique et le plus raisonnable au niveau sanitaire. 

Est-ce la première fois que vous télétravaillez ? 

Si oui, vous vous rendrez vite compte, si ce n’est pas déjà le cas, qu’il est bien plus difficile qu’il n’y paraît de travailler depuis son domicile. Travailler depuis chez soi, si votre environnement le permet, peut être un vrai luxe, or si ce n’est pas le cas, cela peut vite devenir compliqué.

Dans cet article, nous allons souligner les principaux points à surveiller, pour que votre période de télétravail se passe dans les meilleures conditions possibles. 😊

Les tentations de faire autre chose sont nombreuses

Les petits malins y verront une occasion en or de faire autre chose que de travailler, et ce sur les heures où ils devraient justement travailler.

Oui, qui dit télétravail, dit que vous devez être disponibles, joignables et actifs sur vos missions habituelles, mais finalement, personne ne peut vraiment vérifier que vous travaillez vraiment.

C’est une des valeurs centrales du télétravail, depuis sa création : la confiance. 

En temps normal, un accord de télétravail est conclu entre vous et votre employeur. Celui-ci se base sur une relation de confiance. Votre travail doit être fait, comme si vous étiez sur le lieu de travail, comme tout le monde. Vous devez être joignable et participer aux différentes réunions (à distance lorsque c’est possible). 

Votre employeur vous fait confiance, alors n’abusons pas de celle-ci pour faire n’importe quoi. Et puis, au final, cela peut finir par se voir si vous faites constamment autre chose…

Les plus filous savent que quand personne ne vous appelle, personne ne sait que vous scrollez sur Facebook depuis une bonne heure. Peut-être le faisiez-vous déjà sur votre lieu de travail habituel ? La différence ici est que vous le faites sans craindre d’être vu. 

Attention à ne pas en faire une habitude. Dans ce climat de confinement que l’on connaît en 2020 avec le Coronavirus, cela peut devenir une « mauvaise » habitude. Tâchons de rester concentré sur notre travail, sans trop se disperser. 

Cela demande une certaine rigueur et un professionnalisme à toute épreuve, qualités dont je suis sur, vous correspondent entièrement. 😊

Vous aurez tout le temps de vous distraire durant votre temps libre !

Pour aller plus loin sur ce point, lisez l’article
« Confinement Coronavirus :
Et si j’en profitais pour m’occuper intelligemment ? »

« Y’en a qui bossent ! » : Bien vivre le télétravail en période de confinement 2

Les sollicitations extérieures sont monnaies courantes 

Comment rester concentré, travailler sur ses missions habituelles, tout en ayant ses enfants qui jouent à côté ? Mission impossible, n’est-ce pas ? Il peut aussi s’agir d’une autre personne qui partage votre domicile… ou d’un animal de compagnie qui réclame de l’attention. Et oui, pourquoi pas ? 😊

Les sollicitations extérieures sont très courantes. Si votre domicile vous le permet, je vous invite à vous mettre dans une pièce calme, dans laquelle vous allez pouvoir réduire au maximum les sollicitations et les distractions. Le but est de se mettre en conditions le plus proche de votre bureau habituel. 

Pour en apprendre davantage sur ce sujet, lisez l’article
« Travail à domicile : mythes, réalité et conseils »

Réservez une pièce entière, ou juste une table, à la pratique de votre activité professionnelle.

S’il y a du bruit autour de vous, lié à la vie quotidienne de votre entourage, vous pouvez opter pour des écouteurs ou bien des bouchons d’oreille. Ils comprendront votre besoin d’isolement mental pour que vous puissiez travailler dans de bonnes conditions.

Aussi, communiquez clairement sur vos intentions. Ce matin et cet après-midi, vous ne serez pas disponible : vous devez travailler. Dites clairement à votre entourage que vous serez pleinement disponible, comme d’habitude, en « sortant » du travail, en dehors de votre temps habituel.

Si des personnes de votre foyer sont aussi assignées à domicile à cause du confinement, vous devrez communiquer le mieux possible. Surtout si les autres personnes sont au « chômage technique » et ont donc du temps à tuer. Les tentations seront d’autant plus grandes.

Se fixer un cadre / une routine de travail

Autre petit conseil, et pas des moindres. Gardez le même rythme de travail. 

Si vous étiez habitué à vous lever à 7h, à allumer votre ordinateur à 8h30, à faire 10 minutes de pause à 11h, à déjeuner de 13h à 14h, puis à finir votre journée à 17h30, gardez ce rythme.

Votre cerveau doit comprendre que vous continuez de travailler. Déjà qu’il sera chamboulé du fait que vous restiez à votre domicile, il doit comprendre qu’il n’est pas en « mode repos » comme à l’accoutumée. 

Par exemple, si vous lisiez 30 minutes dans les transports en commun pour vous rendre sur votre lieu de travail, et pareil lors du chemin du retour, gardez cette habitude créative. Posez-vous confortablement chez vous, et lisez, comme si vous étiez dans votre routine normale. Cela peut paraître anodin, mais ça ne l’est pas ! 

Vous devez conditionner votre cerveau un maximum, pour lui faire comprendre que vous continuez de travailler, comme d’habitude, même si le lieu est différent.

Cette règle est plus facile si vous avez choisi de télétravailler. Elle est plus complexe à mettre en place, car moins « naturelle », s’il s’agit d’un télétravail « contraint ». 

A force, votre mental sera habitué à travailler sur des créneaux horaires bien précis. Votre créativité et votre capacité à déblayer vos tâches quotidiennes seront choses aisées. 😊

« Y’en a qui bossent ! » : Bien vivre le télétravail en période de confinement 3

Dissocier les temps de travail des temps personnels

Dernier point important : la distinction claire entre temps de travail et temps de repos.

C’est primordial lorsque vous travaillez au bureau, ça l’est encore davantage lorsque vous travaillez depuis votre domicile…  Sinon, vous vous retrouvez vite dans une situation où vous jonglez sans cesse entre vos missions professionnelles et vos occupations personnelles.

Jonglez entre les tableaux Excel et faire la cuisine n’est pas la meilleure solution pour être efficace. Sur le long terme, vous perdrez en efficacité, c’est certain.

Alors, prenez un temps pour travailler, sur vos horaires de travail, et profitez ensuite de votre temps en dehors des horaires habituelles de travail, pour déconnecter.

Déconnecter, ça signifie couper tous ces appareils liés au boulot hein, ne laissez surtout pas votre ordinateur allumé le soir, alors que personne ne vous le demande. Coupez votre téléphone pro. Vos mails pros, idem.

C’est déjà assez compliqué de travailler depuis votre espace personnel, je vous invite fortement à mettre des barrières fermes entre ces deux mondes.

C’est aussi très important pour votre entourage, qui vous le fera vite sentir. 😊

Pour aller plus loin sur ce point, lisez l’article
« Apprendre à déconnecter du travail :
Votre entourage vous dit merci ! »


Merci d’avoir lu cet article et à très bientôt sur Trace Ta Carrière ! 😊

Pour vous aider à définir concrètement ce que vous voulez faire de votre vie professionnelle, à l’aide d’exercices, je vous invite à recevoir gratuitement le guide que je vous propose sur ce site : « Faire le point sur sa vie professionnelle et personnelle (4 exercices) ».

Il vous suffit de remplir votre prénom et votre adresse email pour recevoir ce cadeau (sur la droite de la page si vous êtes sur ordinateur ou en bas de la page si vous êtes sur tablette/smartphone).

Articles similaires

Laisser un commentaire