S'épanouir au quotidien

La procrastination : l’art de remettre au lendemain

La procrastination : l’art de remettre au lendemain 1

La procrastination, qu’est-ce que c’est ?

C’est simple, on l’a tous déjà fait. Certains sont maîtres dans ce domaine, d’autres ne supportent pas ça. 

En clair, la procrastination, c’est l’art de remettre au lendemain. 

Cela peut concerner tout un tas de choses : 

  • le projet dans lequel vous voulez vous lancer
  • votre séance de sport
  • vos révisions avant un examen
  • l’entretien de votre domicile/jardin
  • la sortie avec cet ami/collègue que vous devez voir depuis longtemps
  • etc.

On repousse à plus tard ce qui pourrait être fait aujourd’hui. Il existe autant de manière de procrastiner que de personnes.

Vous l’aurez compris, dans cet article, nous allons nous pencher sur ce phénomène, qui nous touche tous au quotidien, pour mieux le comprendre.

Pourquoi on procrastine ?

Il s’agit bien souvent d’une « résistance ». Si l’on repousse au lendemain, c’est bien que quelque chose dans l’activité en question nous dérange un tant soit peu.

La réalisation de cette activité demande un « effort », différent pour chaque personne et chaque activité. On doit sortir de notre petite zone de confort, de notre quotidien bien stabilisé.

Dans un souci de gratification immédiate, remettre au lendemain permet d’éviter l’effort dans le présent. Cependant, notre cerveau mouline toujours pendant ce temps-là… 

Vous savez que vous devrez tôt ou tard vous y mettre. Ainsi, on se créé sans le vouloir, une charge mentale.

Prenons un exemple, vécu par beaucoup d’étudiants. 

Veille d’examen, vous n’avez qu’une chose à faire aujourd’hui, c’est de plonger dans vos cours pour les apprendre au mieux pour l’examen.

Seulement cela. Pourtant, on sait tous ô combien c’est délicat de s’y mettre quand on est face au mur. C’est à ce moment précis que l’on observe des comportements qui sortent de l’ordinaire.

Au lieu de réviser les cours, certains se mettent à faire tout et n’importe quoi, tant que cela n’a pas de lien avec les révisions : 

  • Faire le ménage dans leur domicile, avec une efficacité déconcertante. Tout y passe. 😊
  • Regarder tout un tas de vidéos sur Youtube
  • Proposer une sortie
  • Etc.

Bref, on commence à faire tout un tas de choses que l’on ne fait pas au quotidien. Cependant, la tâche la plus importante est mise de côté. 

Sur l’instant, faire autre chose, remettre à plus tard les révisions, c’est plus facile. Pourtant, le fait que l’on doit réviser est toujours présent dans notre esprit, en tâche de fond. 

On repousse à plus tard, jusqu’au dernier moment, le soir juste avant de dormir. 

C’est un exemple de procrastination, courant durant les révisions. 

La procrastination : l’art de remettre au lendemain 2

Que se passe-t-il si je ne procrastine pas ?

Il existe des comportements de contournement de ce type dans tous les domaines. On est tous touchés par cela, c’est humain.

Que se passerait-il si vous réalisiez votre tâche aujourd’hui, au lieu de le repousser à demain ?

Dans la majorité des cas, cela vous demandera un effort, c’est sûr. Mais une fois terminé, comment vous sentez-vous ? Plus léger : une chose à faire en moins et la satisfaction d’avoir fait ce que vous aviez à faire aujourd’hui. Le reste de la journée n’en sera que plus légère mentalement. 

Rappelons-nous que nous avons le choix au quotidien entre :

  • Faire aujourd’hui ce que vous avez à faire

Ou 

  • Repousser à plus tard ce que vous avez à faire

Nous sommes habitués à tout avoir tout de suite. La gratification immédiate fait partie de notre société. L’effort est devenu quelque chose de négatif. Le plaisir à court terme prend le dessus, bien qu’il ne soit pas durable.

Bien sûr, trop d’effort tue l’effort, mais il ne faut pas s’habituer à ne plus en faire. Procrastinez sur tous les domaines dans votre vie, et vous verrez au bout de quelques mois que c’était une bien mauvaise idée. 😊

Agir aujourd’hui permet de vous ancrer dans le présent. Vous développez une capacité à gérer votre quotidien, tout en réduisant votre charge mentale. 

Que du positif à long terme, qui est bien plus durable. 

C’est aussi un excellent moyen d’augmenter son estime de soi. Oui, vous agissez tous les jours, à votre rythme, et au bout de quelques semaines, vous pouvez prendre du recul sur votre avancée.

« Wahou, j’ai progressé depuis tout ce temps. » 

La procrastination intelligente

Il existe une forme de procrastination, encore plus complexe. Certains l’appellent la « procrastination intelligente ». Qu’est-ce que c’est ?

C’est lorsque l’on fait tout un tas de choses, plus ou moins utiles, en lien avec ce que l’on doit faire, pour se donner l’impression d’avancer sur notre projet.

On se documente, on regarde d’autres possibilités, on s’organise, mais finalement, qu’est-ce qu’il se passe ? Le temps passe et vous n’avez concrètement pas vraiment avancé(e) sur ce que vous deviez faire.

Par exemple, lorsque je dois écrire un article, il m’arrive de me lancer dans des recherches sur la thématique du blog, de regarder des vidéos Youtube sur la manière de gérer un blog. Finalement, au bout de quelques heures, je n’ai toujours pas écrit ce fameux article.

Alors que quand je me décide finalement à l’écrire, finalement, il en ressort un sentiment très agréable : la satisfaction d’avoir fait ce que j’avais à faire.

C’est pour cela qu’il est conseillé de faire les tâches les plus importantes en début de journée, dans un premier temps. Votre esprit sera libéré. Vous pourrez vous consacrer aux tâches secondaires, mais utiles cependant, avec plus de sérénité.

La procrastination : l’art de remettre au lendemain 3

Du bon dans la procrastination ?

Le but de cet article n’est certainement pas de se culpabiliser lorsque l’on remet au lendemain ce que l’on pourrait faire maintenant. C’est humain, on l’a tous fait et on le fera tous à l’avenir. 

Cependant, il peut être très utile de connaître ce phénomène, pour mieux le gérer.

Attention, il ne faut pas bannir la procrastination de notre quotidien. Si on le fait, c’est pour se soulager le quotidien. A faible dose, rien de mal, au contraire, cela peut rendre nos journées plus douces. 

Pour en apprendre davantage sur ce sujet, lisez l’article
« 3 signes qu’il est temps de lever le pied »

En revanche, si vous avez une tonne de choses à faire, procrastiner est une mauvaise idée, car cela va venir empirer les choses. Il faut alors penser à maîtriser ce phénomène psychologique, qui a une action directe sur vos actions.

L’idée est de se libérer l’esprit de ce que l’on doit faire, pour mieux profiter de l’instant présent et d’avancer sur nos projets.

Comment moins procrastiner ?

1 – Prendre conscience de votre procrastination

La première chose à faire, et pas des moindres, est de prendre conscience de votre tendance à procrastiner.

Une fois que cela sera fait, vous aurez déjà fait un bon bout de chemin. 

Comprenez ce qui vous demande un « effort » dans ces actions et vous aurez toutes les clés pour ne plus remettre au lendemain. 

2 – Créer un contexte propice à l’action.

Ensuite, vous pouvez vous créer un contexte, un environnement favorable à l’action.

Reprenons l’exemple d’un étudiant qui doit réviser ses partiels. Garder son téléphone à proximité, la télévision allumée, en plein milieu d’une pièce avec d’autres personnes qui parlent, n’est pas très malin.

Au contraire, une pièce calme, sans téléphone qui sonne toutes les 10 secondes, est davantage propice à la concentration.

De manière plus générale, peu importe votre tâche à accomplir, essayez de vous créer un environnement favorable à la réalisation de celle-ci.

Pour aller plus loin sur ce point, lisez l’article
« Travail à domicile : mythes, réalité et conseils »

3 – Se créer de bonnes habitudes sur le long terme

Il n’y a plus qu’à. Habituez-vous à l’action.   

Plus vous agissez, plus vous développez votre capacité à ne pas procrastiner. 

Vous y prendrez même goût. La gratification immédiate sera moins présente dans votre quotidien, et c’est tant mieux. 😊 Il s’agit du meilleur remède contre la procrastination. Se créer des habitudes favorables à l’action.


Merci d’avoir lu cet article et à très bientôt sur Trace Ta Carrière ! 😊

Pour vous aider à définir concrètement ce que vous voulez faire de votre vie professionnelle, à l’aide d’exercices, je vous invite à recevoir gratuitement le guide que je vous propose sur ce site : « Faire le point sur sa vie professionnelle et personnelle (4 exercices) ».

Il vous suffit de remplir votre prénom et votre adresse email pour recevoir ce cadeau (sur la droite de la page si vous êtes sur ordinateur ou en bas de la page si vous êtes sur tablette/smartphone).

Articles similaires

Laisser un commentaire