Faire le point

Que faire quand ça se passe mal dès le départ ?

Que faire quand ça se passe mal dès le départ ? 1

Quand ça ne se passe pas comme prévu

Sur le papier, le job paraissait pourtant tellement bien. Même durant l’entretien avec les recruteurs, tout laissait présager que ce job était la perle rare.

Alors, vous avez décidé de vous y jeter corps et âme. Les deux pieds dedans. Vous avez même peut-être changé de ville, déménagé et entrepris toutes les démarches qui vont avec.

Vient maintenant la première semaine de travail. Oh oh, mauvaise surprise. En réalité, le quotidien de l’entreprise est radicalement différent de ce que vous imaginiez.

Une sensation de mal-être vient s’installer très rapidement. Dès le premier jour, on peut savoir que quelque chose cloche. Pourtant vous pensiez avoir trouvé le job de rêve. Coup dur, vous remettez tout en question. 

Intégration compliquée, dois-je déjà penser à partir ?

L’envie de partir, alors que vous venez juste de poser vos valises, est présente. Si c’est le cas, écoutez cette intuition. Même si c’est inconfortable de se dire que l’on a pu se tromper, mieux vaut bouger ailleurs tant qu’il est encore temps.

Ce sentiment négatif s’intensifiera probablement avec le temps. Tant que vous êtes en période d’essai, il est possible de vous rétracter sans avoir à attendre ou se justifier.

Comment éviter de se retrouver dans un tel traquenard ? Intéressons-nous à ce qui peut mener à une telle situation, pour s’en prémunir et éviter les plans « foireux ». Plusieurs raisons peuvent expliquer cela.

Collègues / Responsables toxiques

La raison la plus courante qui amène à un sentiment de malaise dès l’arrivée en entreprise concerne les humains qui y travaillent.

Vous avez déjà vécu ou entendu parlé de collègues toxiques ? Je suis sûr que oui. Pas de bol, comme on ne choisit pas les gens avec qui on travaille, cela peut amener à devoir « faire avec » et supporter des personnalités désagréables.

Si dès le départ, une personne vous met mal à l’aise de manière explicite ou de manière plus sournoise, ne vous jetez pas la pierre. C’est bien à cause de cette personne que vous ressentez ces choses.

Pour en apprendre davantage sur ce sujet, lisez l’article
« T’as pris ton après-midi ? »

Il arrive même que, l’impact négatif d’un collègue sur nous-même soit tellement puissant, que l’on soit obligé de se mettre en arrêt maladie à cause de cette personne. La pression est tellement constante que cela peut déboucher sur un burn-out… 

Comment éviter une telle situation ? Il faut apprendre, d’une part, à se protéger de ces personnalités toxiques, mais aussi, à limiter/éviter autant que faire se peut, les situations où vous pourrez être en contact avec elles.

C’est pour cela que, si dès le départ vous sentez que votre nouveau quotidien professionnel va vous détruire à petit feu, écoutez-vous et PARTEZ (si c’est possible bien sûr). La période d’essai sert à cela aussi. 

Elle est utile des deux côtés. En cas d’erreur de recrutement, l’entreprise peut mettre fin à la période d’essai facilement.

Aussi, vous pouvez le faire également ! Si au bout d’un mois, vous voyez que vous êtes déprimés et tendus constamment à cause de votre travail, réfléchissez-y à deux fois. Vous n’êtes pas prisonniers.

Comme on dit, la santé avant tout ! Physique bien sûr ET mentale aussi !

Que faire quand ça se passe mal dès le départ ? 2

Offre d’emploi pas représentative

Il arrive parfois que l’entreprise ne fasse pas une offre d’emploi totalement représentative des missions que vous allez devoir mener.

Ainsi, une fois votre immersion terminée, vous pouvez vous rendre compte que ce que vous devez faire au quotidien n’est pas du tout en adéquation avec ce que vous aviez lu sur l’offre d’emploi.

Dans cette situation, vous avez encore le choix. Peut-être que ces missions vous conviendront finalement, auquel cas vous serez à même de continuer de travailler dans cette entreprise. Peut-être que ce sera plus fort que vous, « Je ne peux pas faire ça de ma vie professionnelle. »

Dans ce cas, il va falloir penser à rebondir en optant pour une autre porte de sortie.

Pour aller plus loin sur ce point, lisez l’article
« Premiers pas dans le monde du travail :
entre excitation et désillusions »

Il arrive aussi que, ce ne soit pas la faute de l’entreprise, mais plutôt de vos attentes vis-à-vis du poste. 

Vous vous étiez fait une image du poste, en l’idéalisant, et occultant certains aspects, qui étaient pourtant écrits noir sur blanc sur l’annonce. Ainsi, quand vous commencez de travailler, vous êtes déçu(e).

Il se peut même que vous n’ayez simplement pas compris un des aspects du poste.

Pour pallier à cette éventualité, l’entretien d’embauche est le moment idéal pour poser toutes vos questions. Durant ce temps d’échange avec l’entreprise, je vous invite à poser toutes vos questions relatives au poste.

Si un point est flou, demandez des détails. C’est doublement positif :

  • Vous aurez une vision bien plus précise de la réalité du poste sur lequel vous postulez.
  • Votre recruteur verra votre implication et le sérieux de votre démarche. Vous lui montrez que vous vous intéressez sérieusement au poste qui est ouvert. C’est très valorisant.
Que faire quand ça se passe mal dès le départ ? 3

La période d’adaptation

Dernier point que nous allons évoquer dans cet article, c’est lorsqu’il n’y a pas de problème en particulier. Or, pas de problème ne rime pas forcément avec absence de stress.

C’est naturel, quand vous arrivez dans un nouvel environnement, que vous apprenez un nouveau travail et que vous rencontrez de nouveau collègues, cela prend forcément du temps avant de se sentir comme un poisson dans l’eau.

Laissez-vous du temps pour assimiler toutes les nouveautés.

Vous prendrez vos marques petit à petit. Tout le monde passe par là ! Dédramatisez et laissez-vous guider. Vous verrez, avec les jours qui passent, vous vous sentirez de plus en plus à l’aise. Et c’est tant mieux.

Cet article souligne des points négatifs, qu’il est important d’avoir à l’esprit, on ne sait jamais. Rassurez-vous, dans la majorité des cas, les choses se déroulent sans encombre. 😊


Merci d’avoir lu cet article et à très bientôt sur Trace Ta Carrière ! 😊

Pour vous aider à définir concrètement ce que vous voulez faire de votre vie professionnelle, à l’aide d’exercices, je vous invite à recevoir gratuitement le guide que je vous propose sur ce site : « Faire le point sur sa vie professionnelle et personnelle (4 exercices) ».

Il vous suffit de remplir votre prénom et votre adresse email pour recevoir ce cadeau (sur la droite de la page si vous êtes sur ordinateur ou en bas de la page si vous êtes sur tablette/smartphone)

Articles similaires

Laisser un commentaire