S'épanouir au quotidien

Travailler dans une grande ou une petite entreprise ? Comparatif des principaux avantages et inconvénients

Travailler dans une grande ou une petite entreprise ? Comparatif des principaux avantages et inconvénients 1

Travailler dans une grande ou une petite entreprise : Vers quel type d’entreprise s’orienter ?

Choisir de travailler dans une grande ou une petite entreprise doit être un acte mûrement réfléchi. Pourquoi donc ? Tout simplement parce que vous évoluerez dans des environnements complètement différents. 

Chaque structure a ses avantages et ses inconvénients. Il est alors utile de se renseigner sur les principales différences entre ces deux types de structures, pour être le plus satisfait possible.

Que vous n’ayez pas encore d’expérience professionnelle, ou que vous ayez expérimenté seulement un « type » d’entreprise, on va s’intéresser à ce qui se fait ailleurs. Par simple curiosité ou réelle envie de changement.

Dans la réalité, il existe une multitude de nuances entre les différentes tailles d’entreprise : Très Petite Entreprise, Petite Entreprise, Moyenne Entreprise, Grande Entreprise, Très Grande Entreprise. Tout dépend du nombre de salariés. 

Dans un souci de compréhension, nous allons voir les 2 extrêmes, en généralisant. Pour cet article, nous allons insister sur les points positifs, puis évoquer rapidement ce qui, selon moi, est le principal aspect négatif de chaque. 

Avant, il est important de rappeler qu’il n’y a pas de réponse binaire à la question : « Faut-il mieux travailler dans une grande ou une petite entreprise ? » 

Vous devrez faire votre choix en fonction de vos vies personnelles et vos motivations professionnelles. Ce qui vous épanouit personnellement est différent de ce qui plaît à votre voisin. ☺

Rentrons dans le vif du sujet !

Travailler dans une grande ou une petite entreprise : Les « grandes » entreprises 

Travailler dans une grande ou une petite entreprise ? Comparatif des principaux avantages et inconvénients 2

– Salaire et avantages

A poste égal, salaire différent ! En effet, vous aurez probablement des conditions salariales plus élevées dans une grande structure, plutôt que dans une toute petite, ce pour des missions identiques.

Pourquoi me direz-vous ? Pour plusieurs raisons. La première concerne les profits. Qui dit grande entreprise, dit activité qui génère de l’activité économique. Voir même BEAUCOUP dans certains cas. En cela, l’entreprise peut se permettre de récompenser les salariés par un salaire attractif.

Tiens, l’attractivité, parlons-en justement. C’est la deuxième raison. Les grandes entreprises veulent recruter les profils les plus talentueux, pour mettre toutes les cartes de leur côté face à la concurrence. Ainsi, le salaire est un critère d’attractivité important.

Répétons-nous : A travail égal, salaire différent en fonction des entreprises. (Oui, c’est injuste, mais autant en avoir conscience.)

Ainsi, si vous avez le choix d’exercer un job dans une entreprise qui vous paye le minimum légal, ou bien le même job dans une entreprise qui paye deux fois plus, si vous réfléchissez de manière purement rationnelle, vous choisirez l’offre la plus avantageuse.

– Des conditions de travail bien encadrées

Cependant, ne soyons pas dupe. Voici la troisième raison. S’il existe des salaires intéressants dans ces entreprises, c’est aussi parce qu’il existe des syndicats qui travaillent à améliorer les conditions de travail des salariés de l’entreprise. Ces discussions aboutissent à des accords dits « d’entreprise », qui fixe le salaire que l’entreprise est obligée de verser au minimum à ses salariés. 

Plus ces organismes ont de poids, plus les conditions négociées avec l’entreprise iront en faveur des salariés. C’est leur rôle.

Toutes les entreprises d’un même secteur d’activité (ex : toutes les banques), doivent aussi respecter des accords « de branche ». C’est pour cela que certains secteurs payent bien mieux leurs salariés que d’autres. (Ex : à poste égal, il y a une différence de salaire entre le milieu agricole et le milieu des assurances.)

Ici, nous n’avons parlé que du salaire pour le moment, mais nous aurions pu évoquer les nombreux autres avantages présents dans les grandes structures (nombre de congés annuels souvent supérieurs, comité d’entreprise proposant de nombreux avantages/réductions, contrat de Mutuelle « professionnel » très intéressant, etc.)

– Image de marque pour vos futures candidatures

Qui dit grande entreprise, dit souvent entreprise connue. 

Sur le CV, rien que le fait de mettre le nom de l’entreprise dans laquelle vous travaillez, c’est une plus-value. C’est comme ça. 

Un recruteur qui va regarder votre candidature et qui va voir que vous avez travaillé dans ce type de structure, sera rassuré par l’image de marque de l’entreprise. Même si dans les faits ce n’est pas toujours vrai, travailler dans un grand groupe est perçu comme un témoin de votre sérieux. 

Si l’entreprise en question a une excellente image de marque, alors ce phénomène est accentué. Si l’entreprise est en pleine crise médiatique, cela peut à l’inverse venir freiner certains recruteurs. (Rassurez-vous, c’est dans la majorité des cas positif, rare sont ceux qui s’arrêtent juste à cela.)

– Évolution de carrière

Qui dit grand groupe, dit beaucoup de salariés. Que faut-il pour gérer toutes ces personnes ? Un service Ressources Humaines développé. Souvent, il existe une cellule chargée de l’évolution de carrière des salariés. 

Vous savez, ce sont ces professionnels que vous rencontrez une fois par an pour faire le point sur vos souhaits d’évolution professionnelle. Ainsi, en fonction de vos compétences et de vos aspirations, il vous sera possible d’évoluer « en interne ».

Cela peut se concrétiser par l’acquisition de nouvelles missions sur votre poste actuel, par un changement de métier totalement, un changement de service, une mobilité géographique.

Chacune de ces modifications donnent lieu à une modification du contrat de travail, un « avenant », qui s’accompagne souvent d’une augmentation de salaire.

Cela nous ramène au point, qui selon moi est l’avantage qui pèse le plus dans la balance : les conditions salariales avantageuses, qui évoluent significativement avec le temps.

Oui, votre salaire va évoluer, et confortablement si vous décidez de faire carrière dans une grande entreprise. L’ancienneté y est valorisée de la sorte.

– Sensation d’être « juste un chiffre »

Cependant, tout n’est pas tout beau tout rose. C’est comme partout. Un élément qui revient souvent dans la bouche de ceux qui travaillent dans un grand groupe, c’est le sentiment d’être remplaçable.

Il y a tellement d’humains, que l’on finit par s’y perdre, et on peut avoir le sentiment d’être « juste un chiffre » pour l’entreprise, comme un « maillon d’un rouage ». Le contact humain peut venir à manquer dans un tel contexte. 

C’est exactement pour cette raison que ces mêmes entreprises mettent des efforts considérables pour que règne une « culture d’entreprise » forte. En plus d’être encore une fois attractif pour l’extérieur, cela donne un sentiment d’appartenance, nécessaire à l’épanouissement des salariés.

Alors, si vous vous dirigez dans cette voie-là, gardez bien cela en tête, cela peut vous éviter bien des désillusions. 

Travailler dans une grande ou une petite entreprise : Les « petites » entreprises

Travailler dans une grande ou une petite entreprise ? Comparatif des principaux avantages et inconvénients 3

– Devenir un « Couteau Suisse »

Si vous aimez « toucher à tout », les petites structures sont faites pour vous. 

Nombreuses sont les occasions où vous devrez assumer plusieurs « casquettes ».

Dans une petite structure, il n’y a pas une grande division des tâches. Plus la structure est petite, plus vous serez un « couteau Suisse » pour l’entreprise.

(C’est souvent l’inverse dans les grandes entreprises : on est parfois cantonné à effectuer un faible nombre de tâches et à répéter cela tous les jours.) 

Pour en apprendre davantage sur ce sujet, lisez l’article
« Spécialisation : Avantages et Limites »

Ainsi, si vous êtes quelqu’un qui vous lasse rapidement et avez besoin de faire des choses différentes chaque jour pour être épanoui(e), cet environnement professionnel devrait vous correspondre davantage.

D’autant plus que, en termes d’acquisition de nouvelles compétences professionnelles, c’est le jackpot. Votre polyvalence n’en sera que meilleure. Pour vos prochaines candidatures, vous aurez tout un tas de cartes sur la table pour valoriser votre expérience professionnelle.

Cette capacité à s’adapter à toutes les situations est un savoir-être que l’on retrouve souvent dans les offres d’emploi : « capacité d’adaptation ». 

– Voir l’impact de nos actions

Comme la structure est petite, lorsque vous entreprenez une action, vous devez souvent la faire de A à Z. Vous commencez par la phase d’imagination (l’idée), pour finir sur la phase de concrétisation réelle du projet.

Ce processus est extrêmement satisfaisant. En effet, vous pourrez voir l’impact de vos actions sur le réel de votre entreprise. C’est une chose qui manque souvent dans les plus grosses entreprises. Ici, il n’y a pas de sentiment de « déconnexion » de ce que l’on fait. 

Mine de rien, se sentir utile et savoir que ce que l’on fait à une réelle utilité dans l’organisation, c’est important en termes d’estime de soi. Cela donne du sens à votre travail.

D’ailleurs, comme vous gérerez les projets de manière complète, vous pourrez être créatif.

Rappelons-le, on est humain. Alors, quand on peut exprimer sa personnalité et sa créativité à travers nos missions, c’est un sentiment extrêmement agréable. 

En plus de sentir que l’on peut exprimer réellement qui nous sommes au sein de l’entreprise, on peut laisser libre cours à notre imagination par des actions concrètes (toujours de manière pertinente et professionnelle hein).

C’est un point essentiel lorsque l’on écoute des témoignages de personnes travaillant dans des petites structures. On entend souvent qu’ils peuvent exprimer leurs idées et les mener à bien, lorsque la direction les laisse faire bien entendu.

– Proximité avec les collègues

Ce point est indéniable. C’est logique, plus l’entreprise sera petite en termes de salariés, plus il y aura une « proximité » naturelle qui sera présente.

Alors là, c’est en fonction des goûts de chacun. Ça plait, ou ça ne plait pas. 

Certains vont adorer le fait de voir chaque jour les mêmes collègues, pouvoir tisser des liens professionnels forts. 

A l’inverse, cela ne correspond pas à tout le monde. On peut aussi avoir envie de l’inverse, c’est-à-dire, rencontrer chaque jour de nouvelles personnes et garder une certaine distance vis-à-vis de ses collègues.

Nombreux sont les cas d’entreprises où il y a une ambiance dite « familiale ».

Cette proximité avec les collègues est très positive si l’ambiance est saine, positive. On observe parfois aussi, malheureusement, un manque de professionnalisme dans les fonctions managériales, ce qui peut être un réel problème en cas de mauvaise ambiance au travail.

(C’est un des avantages des grandes structures, qui sont dotées d’un service Ressources Humaines à part entière. En cas de problème, les situations se règlent généralement plus rapidement.)

Cependant, c’est une minorité, et cette proximité avec les collègues est souvent très bien vécue, voir même c’est un critère que recherchent de nombreux candidats. 

En effet, on connaît bien les compétences et les mentalités de chacun. Pour l’exercice de vos missions, c’est idéal car vous pourrez travailler en fonction des forces et des pistes d’amélioration de chacun. La répartition des tâches sera plus facile. 

Travailler dans une grande ou une petite entreprise : Un choix personnel

Alors, finalement, qu’est-ce qui est le mieux ? Travailler dans une grande ou une petite entreprise ? Je n’ai personnellement pas la réponse. Vous seul(e) pouvez savoir ce qui est le mieux pour vous. 

J’espère que cet article vous aura aidé à mieux comprendre le fonctionnement de ces deux types de structure et que votre choix sera plus facile.

Le site DirectEmploi liste lui aussi les principaux avantages et inconvénients à travailler dans une grande ou une petite entreprise.

A vous de voir ce qui est le plus pertinent en début de carrière. L’idéal est de tester. Encore une fois, expérimentez un maximum d’expériences professionnelles différentes, pour vous faire votre propre avis sur ces différences.

Lorsque vous aurez acquis suffisamment d’expériences et de connaissances sur vous-même, vous pourrez choisir de manière adéquate, en votre âme et conscience. 

Aussi, les avantages apportés par votre entreprise doivent coller avec votre vie personnelle. Ainsi, travailler dans une grande ou une petite entreprise est un choix.

L’équilibre entre travail et personnel est important. Ce n’est pas parce que vous vous dirigez dans une grande structure, que vous allez y passer toute votre carrière. Et inversement. Commencer sa carrière dans une petite structure ne signifie pas que vous allez y passer votre vie.

Pour aller plus loin sur ce point, lisez l’article
« Votre avenir n’est pas écrit d’avance »


Merci d’avoir lu cet article et à très bientôt sur Trace Ta Carrière ! 😊

Pour vous aider à définir concrètement ce que vous voulez faire de votre vie professionnelle, à l’aide d’exercices, je vous invite à recevoir gratuitement le guide que je vous propose sur ce site : « Faire le point sur sa vie professionnelle et personnelle (4 exercices) ».

Il vous suffit de remplir votre prénom et votre adresse email pour recevoir ce cadeau (sur la droite de la page si vous êtes sur ordinateur ou en bas de la page si vous êtes sur tablette/smartphone).

Articles similaires

Laisser un commentaire