Faire le point

S’inspirer des autres, oui ; Se comparer aux autres, non merci !

S’inspirer des autres, oui ; Se comparer aux autres, non merci ! 1

L’herbe n’est pas plus verte ailleurs !

On parle souvent de « jardin intérieur » lorsqu’il s’agit d’estime de soi ou de projets de vie. Cette image est pleine de sens. S’inspirer des autres est-il pertinent ?

Pourquoi utiliser la métaphore du jardin ? C’est simple, si vous avez la main verte, vous le savez, pour faire pousser des légumes ou tout simplement obtenir une belle pelouse dans votre jardin, il faut du temps et de la détermination. 

La patience est le maître mot. Si vous plantez des légumes dans votre sol fertile, ils ne pousseront pas en un jour, comme par magie. Cela demande une préparation et une organisation. Il faut les planter au bon moment de l’année et les entretenir de la bonne manière.

Cependant, cela peut être tentant de regarder le jardin de son voisin.

« Ohlala, il est si beau et bien entretenu, j’aimerais avoir le même. » 

Si cela vous inspire, tant mieux, c’est une comparaison positive et stimulante, qui vous motivera à faire des efforts. Par contre, si la vue de la réussite d’autrui vous plonge dans la dévalorisation, prenez de recul !

Se comparer : non ; S’inspirer des autres : oui !

Gardez en tête que vous débutez seulement dans la réalisation de votre jardin. C’est normal qu’il soit « brouillon » et imparfait. Vous avez encore beaucoup à apprendre. 

D’ailleurs, vous connaissez surement le proverbe : « Rome ne s’est pas faite en un jour. »

Votre voisin, avec son jardin parfait, travaille d’arrache-pied dessus depuis une très longue période, voir même plusieurs années. Vos compétences ne sont pas les mêmes, elles viennent avec l’expérience et le temps. C’est tout à fait normal.

Vous voyez seulement le résultat final, pas les nombreuses erreurs commises par cette personne avant de pouvoir obtenir la méthode pour avoir un jardin impeccable. Vous allez passer pas ces mêmes étapes, ce qui va perfectionner votre vision des choses et vos méthodes.

Il est crucial d’avoir en tête ce phénomène. Ne vous basez pas uniquement sur les apparences, gardez à l’esprit que toute réussite est synonyme d’un nombre incalculable d’erreurs au préalable.

Pour aller plus loin sur ce point, lisez l’article
« Comment tirer profit de ses erreurs ? »

Cette philosophie permet de dédramatiser les échecs. Voir mieux, d’en tirer une réelle énergie positive, ce qui est très intéressant pour l’amélioration de votre situation.

Bien sûr, le jardin est une belle métaphore pour parler de vos projets de vie, qu’ils soient professionnels ou personnels.

S’inspirer des autres, oui ; Se comparer aux autres, non merci ! 2

S’inspirer des autres : Méfiez-vous des apparences !

Ce phénomène est particulièrement visible sur les réseaux sociaux. On partage volontiers tout ce qu’il nous arrive de positif, ainsi que nos réussites aux yeux de tous. Par contre, les difficultés et les moments de doute, eux, sont bien tenus à l’écart d’internet.

– S’inspirer des autres ? Sur Instagram

On poste des photos des moments que l’on estime forts en émotions positives. Des voyages, des plats délicieux, des soirées entre amis, des selfies avantageux…

Il s’agit uniquement de moments exceptionnels. Pourtant, la vie réelle est bien plus nuancée.

Où sont donc les moments simples, normaux de la vie quotidienne ? Ils font pourtant parti intégrante de la vie. J’irais même plus loin : Où sont les moments tristes et source de stress que l’on vit chaque jour ? Oui il y en a, mais on ne les met pas en avant publiquement. C’est tout à fait compréhensible.

« L’herbe est plus verte ailleurs. » En apparence seulement, dans les faits, c’est rarement le cas. En ayant en tête ce que l’on vient d’expliquer, vous comprendrez que cette phrase est une belle tromperie… Sur les réseaux sociaux, méfiez-vous, s’inspirer des autres est dangereux.

Dans un article du blog NotJustMom, nous pouvons avoir l’avis d’une utilisatrice d’Instagram en ce qui concerne la comparaison avec autrui.

– S’inspirer des autres ? Sur LinkedIn

On peut lire de belles histoires inspirantes, de recruteurs et de candidats ayant fait de belles choses pour obtenir des postes intéressants et stimulants. 

On y parle avec un langage toujours positif, frôlant parfois l’hypocrisie. Le monde de l’entreprise est très normé, et pour s’y insérer, il faut savoir manier le champ lexical de celui-ci.

Avec le temps, c’est plutôt facile, mais cela ne reflète absolument pas le quotidien dans les entreprises et les administrations.

On peut aussi observer quelques « coup de gueule » sur ces plateformes, qui soulignent justement ce que je viens d’expliquer.

Cependant, l’atmosphère « Always positive » reprend vite le dessus et les commentaires vides de sens, ayant pour seul but de se montrer, affluent et le « naturel » des réseaux sociaux reprend le dessus.

S’inspirer des autres, oui ; Se comparer aux autres, non merci ! 3

Qu’est-ce que tout cela signifie ?

– La prise de recul est essentielle

La première chose à comprendre est qu’il faut toujours prendre du recul quand on se compare aux autres. Les apparences sont rarement représentatives de la réalité. S’inspirer des autres est une démarche qu’il faut faire avec beaucoup de recul.

Comparez ce qui est comparable. On compare des personnes lorsqu’elles sont dans des critères proches.

Regardez, pourquoi existe-t-il des catégories dans les pratiques sportives ? Tout simplement parce que cela permet d’objectiver la démarche de comparaison, en la rendant la plus saine possible. 

Par exemple, dans les arts martiaux, on tombe en compétition avec des personnes du même gabarit. Le poids est un critère pour catégoriser. En plus de cela, on combat en fonction de notre niveau/grade actuel. Les débutants avec les débutants. Les professionnels avec les professionnels.

Cela vous parait logique ? 

Alors pourquoi vous continuez à vous comparer avec des personnes qui ne sont pas les mêmes « catégories » que vous, ou qui ont 10 ans de plus d’expérience dans votre domaine ? Inspirez-vous de ces personnes, oui, mais ne vous dévalorisez pas ! 

Regardez plutôt ceux qui sont comme vous, dans l’apprentissage et dans l’évolution. Eux vous donneront une vision réaliste du chemin à parcourir. Ils seront aussi un réel soutien psychologique dans la réalisation de vos projets.

Croyez-moi, la solidarité est puissante et essentielle ! 

– La persévérance pour aller loin 

La deuxième chose à comprendre concerne la persévérance nécessaire dans l’accomplissement de vos projets.

Votre « jardin » est la priorité ! Occupez-vous en avec le plus grand soin. Comme tout dans la vie, il faut du temps, de la patience, pour obtenir des résultats concrets et satisfaisants.

La frustration qui en découle doit être anticipée pour être gérée de la manière la plus aisée possible.

Oui, parfois, c’est long… très long je vous l’accorde volontiers ! Le découragement peut pointer le bout de son nez. C’est dans ces moments là que vous devrez vous rappeler la raison profonde qui vous a poussé dans un tel projet professionnel ou personnel.

C’est une des clés pour rester motivé(e) sur le long terme.

Pour en apprendre davantage sur ce sujet, lisez l’article
« Comment rester motivé(e) sur le long terme ? 7 conseils »

J’espère que cet article vous fera réfléchir la prochaine fois que vous vous surprendrez à vous comparer à autrui. S’inspirer des autres est important. Il nous faut une source d’inspiration quotidienne, c’est certain, mais arrêtons de nous comparer aux autres d’une mauvaise manière. Respectons-nous ! 😊


Merci d’avoir lu cet article et à très bientôt sur Trace Ta Carrière ! 😊

Pour vous aider à définir concrètement ce que vous voulez faire de votre vie professionnelle, à l’aide d’exercices, je vous invite à recevoir gratuitement le guide que je vous propose sur ce site : « Faire le point sur sa vie professionnelle et personnelle (4 exercices) ».

Il vous suffit de remplir votre prénom et votre adresse email pour recevoir ce cadeau (sur la droite de la page si vous êtes sur ordinateur ou en bas de la page si vous êtes sur tablette/smartphone).

Articles similaires

Laisser un commentaire