S'épanouir au quotidien

Comment rester motivé(e) sur le long terme ? 7 conseils

Comment rester motivé(e) sur le long terme ? 7 conseils 1

Se lancer dans un nouveau projet

Qui ne s’est jamais retrouvé à faire des résolutions, puis à ne pas les tenir au bout de quelques jours/semaines ? Elles commencent le jour du nouvel an, après un déclic ou une prise de conscience.

Regardez, par exemple, nombreux sont ceux qui s’inscrivent à la salle de sport, qui souscrivent à un abonnement d’un an, pour finalement n’y aller que deux semaines, manque de motivation.

Idem pour tout un tas d’autres projets dans votre vie.

Le schéma est toujours le même : énorme motivation au départ, puis baisse brutale de celle-ci à la moindre difficulté.

Qu’est-ce qui fait qu’on se démotive avec le temps, et surtout, comment faire pour rester motivé(e) sur le long terme ? Après tout, si l’on s’est lancé dans cette nouvelle résolution/projet, c’est bien que cela nous ferait le plus grand bien au long terme.

Dans cet article, nous allons voir 10 astuces pour vous aider à tenir votre objectif sur la longueur. Allons-y ! 😊 Ps : Nous allons prendre des exemples divers tout au long de cet article, mais ces conseils s’appliquent à tous vos projets professionnels également.

1 – L’objectif doit être réalisable

Vous voulez changer quelque chose dans votre vie, c’est certains, et vous y allez de bon cœur. Parfait, cette énergie vous sera fort utile pour mener à bien vos projets. Tiens, les projets, parlons-en. 

Pouvez-vous clairement définir quel est votre objectif ? 

Vous devez pouvoir écrire en une ou deux phrases en quoi consiste votre résolution. Si ce n’est pas le cas, faites-le, sinon vous irez droit dans le mur.

Dans un second temps, vous devez vous poser une question importante : 

Est-ce que mon quotidien me permet de réaliser mon objectif ?

Ceux qui s’inscrivent à la salle de sport, plein de bonne volonté, avec la ferme intention d’y aller plusieurs fois par semaine, sous-estiment souvent qu’il s’agit d’une habitude qui demande du temps.

Au bout d’un mois, les aléas du quotidien nous rattrapent et il est très facile de remettre à plus tard sa séance de sport. 

Demandez-vous si votre quotidien permet de vous épanouir dans la voie dans laquelle vous vous dirigez.

Enfin, dernière question, et pas des moindres, demandez-vous :

Cet objectif est-il réalisable ?

Oui, si vous prévoyez de changer du tout au tout votre vie professionnelle en seulement un mois, ce n’est pas vraiment réaliste. De même, à la salle de sport, vous ne changerez pas votre corps en seulement un mois. C’est bien sur le long terme que tout cela sera possible.

Fixez-vous des objectifs réalistes. C’est une clé pour rester motivé(e) et progresser petit à petit. Cela évite aussi bon nombre de désillusions. 😉  

Comment rester motivé(e) sur le long terme ? 7 conseils 2

2 – Garder en tête votre motivation profonde

Qu’est-ce qui vous a poussé à commencer ce projet ? Quelle est la raison profonde à la source de cette envie de changement ?

Identifiez-la, ecrivez-la, imprégnez-vous en. 

Surtout, ne l’oubliez JAMAIS. C’est le fil d’Ariane de votre projet, votre ligne directrice.

A ce stade, deux situations sont courantes :

  • Vous ne voulez plus jamais, ô grand jamais, revivre une situation/expérience déplaisante que vous avez déjà expérimenté(e). Ainsi, vous vous fixez un objectif pour améliorer votre vie, en vous basant sur un « contre-exemple ».
  • Vous voulez obtenir une situation, quelque chose, que vous n’avez jamais obtenu, ni même touché du doigt. Vous aurez besoin d’exemples, de sources d’inspiration pour atteindre ces objectifs.

Finalement, gardez en tête votre « raison d’agir », qui elle, est tout à fait personnelle.

3 – Préciser son objectif, avec un évènement ou une date de fin

Maintenant, nous allons évoquer un point crucial, beaucoup plus concret.

En méthodologie de gestion de projets, professionnels ou personnels, une donnée importante revient systématiquement, et cela pour une très bonne raison.

Votre objectif doit être le plus précis possible. Il doit notamment comporter une date de début et une date de fin. 

La temporalité est hyper importante.

Prenez votre projet et définissez une date.

Par exemple, en gardant à l’esprit qu’il doit être réalisable, définissez une date limite à votre résolution. « Je vais aller 2 fois par semaine à la salle de sport, pendant 1 an. » « Je me donne 6 mois pour changer de métier. » « Je veux faire 3 voyages durant l’année. »

Peu importe l’objectif en question, délimitez le dans le temps.

En plus d’avoir un objectif réalisable, d’avoir une motivation profonde clairement conscientisée, vous serez maintenant capable de vous dire : « J’ai jusqu’à telle date pour accomplir mon souhait. »

En termes de motivation et de sérieux, c’est une excellente manière de commencer sur les chapeaux de roues.

Comment rester motivé(e) sur le long terme ? 7 conseils 3

4 – Se fixer des objectifs intermédiaires

Maintenant, votre objectif global, celui sur le long terme, est clairement défini.

A vrai dire, il peut encore donner le vertige à certains. C’est pour cela que nous allons le décortiquer.

Pourquoi ? Tout simplement pour le rendre davantage réel et facilement atteignable.

L’idée ici va être de créer des étapes intermédiaires. Les bienfaits sont nombreux, nous allons les détailler dans la suite de l’article.

Plus les étapes seront nombreuses, plus vous allez désacraliser votre démarche.

Prenons un exemple : Quelqu’un qui veut voyager sur tous les continents sur deux ans peut vite se rendre compte que cela va prendre un temps fou et surtout nécessiter beaucoup d’argent.

Or, si vous définissez des étapes : Janvier je pars dans telle destination, avril dans un autre continent et septembre ailleurs…

Vous temporalisez vos étapes, et cela vous permet de prendre conscience que c’est possible. Certes cela va demander des efforts, mais c’est possible, en s’organisant correctement. 

Pour aller plus loin sur ce point, lisez l’article
« Désactivez le « pilote automatique » grâce au voyage »

La planification est très utile, peu importe la nature de votre projet. 

5 – Se récompenser régulièrement

Ensuite, lorsque vous aurez segmenté votre projet dans le temps, vous allez passer à l’action.

A la fin de l’accomplissement d’un de vos « petits » objectifs, prenez le temps de vous faire plaisir. Récompensez-vous. Votre réflexion préalable et votre motivation vous font progresser. Petit pas par petits pas.

Quand je vous parle de récompense, cela peut prendre de nombreuses formes. A vous de voir. Faites quelque chose, même de très simple et/ou symbolique, pour « marquer le coup ».

Votre repas préféré, la sortie que vous voulez faire depuis tant de temps, ou au contraire enfin une journée à ne rien faire.

Il y a un temps pour travailler sur vos objectifs, puis un temps pour décompresser et ressourcer le corps/esprit.

Nous sommes humains, veillons à respecter nos cycles naturels. 😊

Comment rester motivé(e) sur le long terme ? 7 conseils 4

6 – Ne pas se blâmer lors d’un échec (il y en aura)

Penchons-nous sur un point beaucoup plus délicat. La route ne va pas être toute droite. Réussir votre objectif va être semé d’embuche (plus ou moins petites selon les gens bien sûr). Des aléas personnels, professionnels ou de motivation vont venir se mettre sur votre chemin.

C’est tout à fait normal. Or, c’est à ce moment précis que beaucoup lâchent l’affaire.

Vous serez amenés à faire des « pas de côté », par la force des choses, et à vous éloigner temporairement de votre objectif. Cependant, une fois la situation stabilisée, il faut faire l’effort de se replonger dans son projet.

Il ne faut pas se blâmer si l’on arrive pas à atteindre notre objectif, ou que celui-ci demande beaucoup plus de temps que prévu. C’est normal, cela peut arriver. 

Restez concentré(e) et réfléchissez à ce qui a péché. Ensuite, rebondissez de plus belle, avec un angle d’attaque plus solide. 😊

7 – Se créer un environnement adapté

Restons sur cette lignée psychologique. Les tentations de faire autre chose, de vous éloigner de votre résolution, sont nombreuses. Les sollicitations extérieures, de divertissement, sont omniprésentes, jusque dans nos poches, en continu.

Pour en apprendre davantage sur ce sujet, lisez l’article
« La procrastination : l’art de remettre au lendemain »

Avez-vous des habitudes de vie qui sont en adéquation avec l’accomplissement de votre projet ? 

Votre projet vous demande du temps et de la concentration. Comment pourriez-vous améliorer vos habitudes de vie, pour rendre votre projet plus facilement atteignable sur le long terme ?

L’environnement personnel et de travail impacte énormément votre psychologique, et donc forcément, votre détermination.

Il est pertinent de s’entourer de personnes avec le même objectif. Ils pourront vous inspirer et vous aider dans ces nombreux moments de doutes.


Merci d’avoir lu cet article et à très bientôt sur Trace Ta Carrière ! 😊

Pour vous aider à définir concrètement ce que vous voulez faire de votre vie professionnelle, à l’aide d’exercices, je vous invite à recevoir gratuitement le guide que je vous propose sur ce site : « Faire le point sur sa vie professionnelle et personnelle (4 exercices) ».

Il vous suffit de remplir votre prénom et votre adresse email pour recevoir ce cadeau (sur la droite de la page si vous êtes sur ordinateur ou en bas de la page si vous êtes sur tablette/smartphone).

Articles similaires

Laisser un commentaire