Dois-je changer de métier ?
Faire le point

Dois-je changer de métier ?

Dois-je changer de métier ?

Quand c’est le flou total

Cet article s’adresse principalement aux personnes ne se sentant pas épanouies dans leur travail. « Dois-je changer de métier ? » Pour ceux qui le sont, toutes mes félicitations, ne lâchez rien. 😉 Pour ceux ayant besoin d’un petit coup de pouce, je vous invite à lire cet article.

Vous arrive-t-il souvent de penser que vous n’êtes pas à votre place dans votre vie professionnelle ?

Vous vous sentez comme confus lorsque vous essayer de faire le point sur votre situation. D’un côté vous ressentez que votre travail ne contribue pas à votre épanouissement personnel et de l’autre côté une petite voix s’exprime en vous de la sorte : « Beaucoup rêverait d’avoir ma situation professionnelle, aussi modeste soit-elle. De quoi je me plains ? »

Les conflits internes

Si au fond de vous, cette petite voix résonne trop souvent, il est probablement temps pour vous de changer quelque chose dans votre vie. Cela peut être le signe que vous êtes en conflit entre votre raison et vos envies profondes.

Votre raison est très forte et prend souvent le dessus sur le « cœur ». Certaines personnes n’ont pas d’autres choix que d’avoir un emploi que l’on peut qualifier « d’alimentaire ».

Toutefois, beaucoup d’autres personnes ayant le « luxe » d’avoir la possibilité de changer de métier, s’en plaignent, mais ne font rien. Ces mêmes personnes se répètent chaque jour qu’elles rêveraient de faire autre chose de leur vie, mais retournent travailler au même endroit tous les matins. Elles se lamentent, mais ne font rien pour changer les choses. C’est peut-être votre cas, vous qui lisez cet article.

Pourquoi avons-nous parfois peur d’agir ? Nos pensées rationnelles ont très souvent un effet paralysant sur nos choix et nos actions. Toutefois, il ne faut pas se blâmer pour autant. 😉

Votre peur dans votre tête a aussi des raisons d’être là. Elle évite de prendre des décisions irréfléchies qui pourraient vous mettre financièrement en difficulté. De même pour votre entourage.

Dois-je changer de métier 2

Organiser ses actions intelligemment

Dans chacun des articles sur ce blog, je vous invite à réfléchir sur votre situation professionnelle. En aucun cas vous ne devez tout envoyer en l’air sur un coup de tête, sans y avoir mûrement réfléchi à l’avance.

C’est d’ailleurs l’une des solutions que l’on peut lire régulièrement sur internet. Certains conseillent de suivre ses rêves (c’est une bonne chose), mais n’insistent pas sur l’importance de la réflexion préalable (c’est pourtant fondamental).

Vos obligations/responsabilités personnelles sont trop nombreuses pour être ignorées : auquel cas vous vous foncez droit dans le mur. C’est tout ce que vous cherchez à éviter. Changer de métier est déjà assez déstabilisant (psychologiquement et financièrement), alors autant minimiser les risques, en organisant le changement intelligemment.

Il est sain de faire le point régulièrement sur sa vie professionnelle. C’est d’ailleurs vivement conseillé, car cela permet de prendre du recul pour savoir si l’on s’oriente bel et bien dans une voie qui nous correspond.

De plus, nos besoins et envies évoluent avec le temps. Nous n’avons pas les mêmes envies à 20 ans, qu’à 40 ans ou bien 60 ans. C’est un argument supplémentaire en faveur de la prise de recul régulière sur son parcours.

Pour aller plus loin sur ce point, lisez l’article
« Reprendre des études après avoir travaillé »

Dois-je changer de métier ? La peur d’agir

Un facteur important qui paralyse les personnes voulant changer de vie professionnelle est la peur de perdre le confort financier dans lequel elles se trouvent. On s’habitue très vite au confort. Une fois bien installé dans ses habitudes, il est difficile de s’en défaire.

Pour en apprendre davantage sur ce sujet, lisez l’article
« Comment élargir son horizon professionnel simplement ? »

Changer de métier vient souvent mettre votre confort financier en suspens pendant quelques temps (le temps de suivre une formation, le temps d’être recruté, etc.). On peut utiliser l’image des « pantoufles en ciment » pour illustrer le pouvoir de l’argent sur notre quotidien, en tant qu’anesthésiant nous empêchant de passer à l’action.

Il ne faut pas nécessairement gagner de grosses sommes d’argent pour se retrouver dans cette situation. Après tout, le confort financier n’est qu’une question de gestion de budget. Certains vivent très sereinement avec peu d’argent et d’autres croulent sous les dettes alors qu’ils gagnent énormément. Et inversement.

« Mettez la tête dans le guidon de la roue de l’argent, faites comme si c’était la solution à tout et vous créez avec talent une distraction permanente qui vous empêche de voir combien tout cela est vain. Au fond de vous-même, vous savez que ce n’est qu’une illusion, mais il est facile de l’oublier quand on est cerné d’individus qui participent au même jeu de dupes. »
Robert Kiyosaki, dans son livre Père riche père pauvre

Dois-je changer de métier 3

Expérimenter les choses pour oser changer de métier

Je vais prendre mon exemple personnel pour illustrer cette peur. Lorsque j’étais étudiant, j’ai choisi une voie professionnelle qui m’assurait une situation professionnelle future stable et financièrement confortable au long terme.

J’ai fait mes études dans le domaine des ressources humaines. J’y ai dans un premier temps réalisé des stages pour valider mes années universitaires.

J’écoutais ma raison. Elle me disait que ce qu’il me fallait c’était une situation financière confortable et un métier fixe. Mes études me destinaient à cela. D’ailleurs, c’est la voie que j’ai commencé d’emprunter. J’ai travaillé au début de ma carrière sur des missions qui me convenaient, mais sans enthousiasme débordant.

La petite voix (évoquée au début de l’article), venait me mettre dans une situation de conflit interne. Ma situation était stable et intéressante financièrement. Cependant, chaque jour, je me disais que je pourrais m’épanouir davantage en faisant autre chose, en aidant des personnes. Je savais au fond de moi, qu’au long terme, je ne serai pas heureux.

Il est cependant très important de rappeler que pour me rendre compte de cela, j’ai dû vivre cette situation désagréable de conflit interne.

Si je ne l’avais pas réellement vécue/expérimentée, je n’aurais pas su avec autant de détermination que je voulais faire autre chose de ma vie. J’ai ainsi pu prendre du recul sur ma vie professionnelle.

Cela a été une source de motivation pour me lancer dans une aventure qui me stimule profondément.

C’est ainsi que j’ai décidé de me lancer pleinement dans un projet qui me tient profondément à cœur : vous aider à travers ce blog. Je réutilise mon vécu et mes expériences professionnelles dans le secteur des ressources humaines pour vous proposer des conseils. 😊

Parenthèse terminée, retournons au cœur du sujet.

Identifier vos réelles motivations

A cette peur de l’inconfort financier, vient s’ajouter la peur du changement. Cela en effraie plus d’un, surtout quand les enjeux sont grands. Pourtant, il faut relativiser cette peur. On se fait une montagne de la nouveauté. Or, une fois avoir réalisé le premier pas (le plus dur), la nouvelle situation nous apparaît comme parfaitement gérable et pas aussi impressionnante à nos yeux qu’auparavant.

Ecoutez-vous. Comprenez vos besoins. Anticipez les obstacles pour mieux les gérer.

Ne restez pas enfermés dans une situation qui ne vous satisfait pas. Si c’est le cas, vous risquez de perdre la flamme qui vous motivait tant autrefois. Vous pouvez faire bouger les choses. Ce n’est pas forcément simple je vous l’accorde, mais c’est totalement possible.

Vous trouverez un autre article qui parle du fait de changer de vie, de manière globale (pas que professionnelle), sur le site Oser Changer.

Dois-je changer de métier ? Une question utile

En construisant votre projet professionnel intelligemment et par étape, vous vous constituez une base solide pour passer à l’action et vivre à travers un métier qui vous correspond. L’étape la plus importante est de prendre conscience de votre situation.

  • Dans quels schémas vous êtes-vous enfermez sans même vous en rendre compte ?
  • Qu’est-ce qui vous déplait aujourd’hui dans votre vie professionnelle ?
  • Comment pourriez-vous améliorer votre situation pour retrouver (ou trouver) ce qui vous motive vraiment ?

« Qui renonce radicalement et pour longtemps à quelque chose croira presque, en retrouvant cette chose par hasard, l’avoir découverte, – et quel n’est pas le bonheur de quiconque découvre ! Soyons plus sages que les serpents qui restent trop longtemps exposés au même soleil. »
Nietzsche, dans son livre Le gai savoir


Merci d’avoir lu cet article et à très bientôt sur Trace Ta Carrière ! 🙂

Pour vous aider à définir concrètement ce que vous voulez faire de votre vie professionnelle, à l’aide d’exercices, je vous invite à recevoir gratuitement le guide que je vous propose sur ce site : « Faire le point sur sa vie professionnelle et personnelle (4 exercices) ».

Il vous suffit de remplir votre prénom et votre adresse email pour recevoir ce cadeau (sur la droite de la page si vous êtes sur ordinateur ou en bas de la page si vous êtes sur tablette/smartphone).

Articles similaires

Laisser un commentaire