Sauter le pas

Continuer le télétravail après le confinement : Comment convaincre son employeur ?

Continuer le télétravail après le confinement : Comment convaincre son employeur ? 1

Découverte « contrainte » du télétravail

Avec la crise sanitaire et le confinement qui en découle, vous expérimentez le télétravail pour la première fois de votre vie ? Au départ, vous appréhendiez, car oui, après tout, c’est une réelle nouveauté pour vous. Le changement peut perturber parfois.

Si votre logement le permet, vous vous êtes confectionné un bureau. Pour effectuer vos missions durant votre temps de travail habituel. Petit coin dans le salon ou pièce dédiée au télétravail, votre capacité d’adaptation est mise en lumière. 😊

Au fil des jours, vous prenez vos marques. La stupeur de la nouveauté laisse place à la routine du travail. Vous vous habituez, petit à petit.

Finalement, et c’est le cas pour beaucoup d’emplois où l’on travaille sur ordinateur, vous arrivez à balayer l’ensemble des tâches qui vous sont demandées. Comme si vous étiez au bureau. Le lieu change, certaines habitudes aussi, mais factuellement, le travail est fait en temps et en heure.

Pour d’autres, impossible de s’habituer à ce nouveau rythme :

  • Difficile de se concentrer suffisamment (sollicitations des membres du foyer, tentation de faire autre chose chez soi).
  • Le matériel pour mener à bien vos missions n’est pas adaptable à domicile. Certains corps de métier ne peuvent pas télétravailler, c’est une réalité.
  • Le contact humain avec vos collègues de travail vous manque trop. (échanges professionnels, pauses détentes, ou simplement le fait de voir de ses propres yeux d’autres personnes au quotidien).

Si le télétravail vous plait, vous commencez surement à vous dire : « Et si je demandais à mon employeur de télétravailler plus régulièrement ? », lorsque la crise sanitaire sera passée. 

Alors dans cet article, nous allons souligner les principaux avantages au télétravail. Puis nous pencher sur la manière de les mettre en valeur auprès de votre employeur. 😊

Prendre goût au télétravail

Les entreprises, avec la crise sanitaire, ont dû s’adapter, tant bien que mal. Le télétravail a été largement mis en avant. Alors, les entreprises qui n’avait jamais réfléchi à cette manière de travailler, ont pu voir qu’il était tout à fait possible de travailler ainsi.

Les habitudes changent, c’est délicat et complexe à mettre en application, mais au long terme, tout le monde s’habitue. Cette idée, il y a seulement quelques mois de cela, qui n’était même pas envisagée, est aujourd’hui au cœur de beaucoup de réflexions sur le management et la productivité.

Pour aller plus loin sur ce point, lisez l’article
« « Y’en a qui bossent ! » :
Bien vivre le télétravail en période de confinement »

Même si la volonté de beaucoup d’entreprises sera de revenir à la normale, le plus rapidement possible, tout le monde aura en tête qu’il est possible de télétravailler, si votre métier le permet bien sûr.

Certains y ont pris goût et se sont rendu compte que ce mode de travail est vraiment fait pour eux. Bien plus que le travail « traditionnel » effectué au bureau. Le travail est le même, c’est l’environnement qui change.

Continuer le télétravail après le confinement : Comment convaincre son employeur ? 2

Comment demander à son employeur de télétravailler ?

Votre employeur est « old school » ? Même si techniquement et productivement, toutes les conditions sont réunies pour que la mise en place du télétravail soit possible, vous craignez que votre patron vous oblige à venir au bureau quand même ? 

« On a toujours travaillé de cette manière, alors pourquoi changer ? »

Le journal La Dépèche a écrit un article sur la volonté de nombreux salariés de continuer le télétravail, même si la crise sanitaire s’améliore.

Voici quelques conseils pour valoriser au mieux votre demande de télétravail.

– Souligner les bénéfices pour l’entreprise

Gardez bien en tête, si votre souhait est de télétravailler, que plus vous aurez d’arguments bénéfiques pour l’entreprise, soulignés de chiffres et de faits, plus vous aurez de chance de convaincre votre employeur.

Faites une liste des points positifs pour l’entreprise. 

Gain financier : Moins de frais de déplacements. Plus besoin d’avoir un espace de travail aussi grand, donc réduction potentielle des coûts liés à l’accueil des salariés. 

Gain en productivité : Moins de stress liés aux transports. Réduction des conflits directs entre les salariés. Qui, lorsqu’ils éclatent ou sont implicites, causent d’important dégâts en terme d’efficacité au travail.

Montrer au maximum les coûts liés au télétravail. En l’occurrence, vous avez tout intérêt à souligner l’absence de coût (ou le faible coût) lié au télétravail pour l’entreprise.

Si vous avez un ordinateur professionnel attitré lorsque vous allez au bureau, alors cela ne coûtera rien à l’employeur de vous faire travailler depuis chez vous. 

Les grandes entreprises ont déjà mis en place depuis quelques années le télétravail. Surtout pour les salariés en faisant une demande justifiée. On peut comprendre qu’il sera plus délicat de demander le télétravail lorsque l’entreprise ne dispose pas du matériel nécessaire minimum. Ordinateur et téléphone professionnel.

Continuer le télétravail après le confinement : Comment convaincre son employeur ? 3

– Établir une relation de confiance

Votre employeur doit avoir confiance en vous. Prouvez que l’employeur aura la vue sur votre travail. Votre travail doit être fait, comme d’habitude, sans que cela ne lui cause des effets négatifs. Auquel cas, il refusera probablement votre demande. 

Rassurez au maximum. La communication doit être solide et transparente. Encore plus que d’habitude. Sans pour autant « fliquer », il doit être possible pour votre hiérarchie d’avoir une vision que le travail que vous ferez depuis votre domicile.

Si votre demande est acceptée, c’est sous condition que votre travail sera fait ET que cela est un avantage pour l’entreprise finalement.

Pour lui faire gagner du temps, et pour lui prouver le sérieux de votre demande, préparez à l’avance une méthode pour faire des points réguliers à distance.

L’employeur doit pouvoir se projeter au maximum et vous imaginer, vous et lui, en situation de travail concrète, à distance. S’il se projette, c’est un excellent point pour votre négociation.

– Anticiper les risques et les questions

Soyons réalistes, si vous travailliez tous les jours au bureau, il sera difficile, voir inenvisageable de travailler à distance sur la totalité de votre temps de travail directement.

Voyez cela comme une négociation. Commencez par demander un jour par semaine, pour prouver à votre employeur que le télétravail est possible, et que cela fonctionne particulièrement bien. Au fil du temps, vous pourrez demander davantage.

Si de grosses réticences se font sentir, vous pouvez toujours opter pour votre dernière carte : proposer une période d’essai pour le télétravail.

« On essaye pendant 1 mois, avec 1 jour de télétravail par semaine, et on refait le point à la fin de cette période. » 

Aussi, pensez à analyser les méthodes et les coutumes de votre entreprise. Bien souvent, les employeurs ne sont pas « contre » le télétravail, ils sont simplement frileux car c’est nouveau et cela fait bouger les codes. Alors, rassurez-les sur les points qui pourraient les bloquer. 

Chaque entreprise / administration a son propre contexte et des contraintes qui lui sont propres, alors adaptez-vous à votre situation lorsque vous faites votre demande de télétravail.

Pour en apprendre davantage sur ce sujet, lisez l’article
« 
Travail à domicile : mythes, réalité et conseils »


Merci d’avoir lu cet article et à très bientôt sur Trace Ta Carrière ! 😊

Pour vous aider à définir concrètement ce que vous voulez faire de votre vie professionnelle, à l’aide d’exercices, je vous invite à recevoir gratuitement le guide que je vous propose sur ce site : « Faire le point sur sa vie professionnelle et personnelle (4 exercices) ».

Il vous suffit de remplir votre prénom et votre adresse email pour recevoir ce cadeau (sur la droite de la page si vous êtes sur ordinateur ou en bas de la page si vous êtes sur tablette/smartphone).

Articles similaires

Laisser un commentaire